Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 20:04

L'association de consommateurs CLCV a interpellé lundi les autorités sanitaires concernant le glyphosate, l'herbicide le plus utilisé en France, demandant notamment qu'il ne soit plus vendu en libre-service aux jardiniers amateurs.

La CLCV (Consommation, Logement, Cadre de vie) interpelle les agences sanitaires françaises et européennes et le ministre de l'Agriculture au sujet de l'herbicide le plus utilisé en France. "Nous demandons notamment de suspendre sa commercialisation en libre-service pour les usages domestiques (jardiniers)", ajoute la CLCV.

Le glyphosate, présent notamment dans le Roundup (Monsanto), et les insecticides malathion et diazinon ont été classés en mars cancérogènes "probables chez l'homme", même si les "preuves sont limitées", selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). La CLCV demande "une analyse approfondie, d'une part, de l'utilisation du glyphosate dans l'agriculture et, d'autre part, de son impact sur l'environnement et la santé des consommateurs".

" Dans ce contexte, nous souhaitons qu'une analyse des bénéfices/risques des alternatives possibles dans le cadre d'un usage agricole au glyphosate soit lancée par l'agence sanitaire", ajoute l'association de consommateurs.

"L'avis du CIRC est un rapport préliminaire et non définitif. Les différentes autorités sanitaires européennes dont l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) sont dans l'attente de la publication des monographies correspondantes (documents scientifiques ayant servi de base à sa décision), attendues dans les prochains mois", souligne la Plateforme glyphosate France, qui réunit la plupart des entreprises commercialisant des produits phytosanitaires à base de glyphosate.

"Le processus de réévaluation décennale du glyphosate, en cours au niveau de l'Union Européenne, porte sur une base de données et d'études scientifiques importante de plus de 200 études toxicologiques (tandis que la décision à laquelle est parvenue le CIRC n'est basée que sur une sélection d'informations disponibles dans le domaine public)", rappelle-t-elle encore.

Pour sa part, le groupe Monsanto, qui fabrique le Roundup, avait exprimé en mars son désaccord avec les conclusions du CIRC, relevant que celles-ci n'étaient pas basées sur de nouveaux travaux de recherche ou de nouvelles données scientifiques.

Source : AFP

Repost 0
Published by Franck. - dans divers
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 03:40

Carole et Pascal partent pour leur transhumance hivernale avec trois ânes, quatre chiens et huit cents moutons. Pour la nuit, une bâche et des peaux de bête comme seul abri. Une odyssée hivernale au coeur des montagnes, de la nature et du monde rural.

 

 

Repost 0
Published by Franck. - dans divers
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 05:49

La commission des Lois de l'Assemblée nationale a adopté mercredi à l'unanimité une proposition de loi renforçant la lutte contre la contrefaçon. Sous la pression de la Confédération paysanne, le gouvernement a déposé un amendement excluant les semences de ferme du champ de cette proposition.

 

Ce texte, présenté par les socialistes, a déjà été adopté par le Sénat le 20 novembre dernier. La commission a introduit quelques amendements techniques, mais elle n'a pas abordé la question controversée des semences de ferme, assimilées à de la contrefaçon de semences industrielles, qui devrait toutefois être évoquée en séance publique le 4 février.

 

La Confédération paysanne a en effet obtenu mercredi du gouvernement qu'il dépose un amendement excluant les semences de ferme du champ de cette proposition de loi, après l'occupation par une cinquantaine de militants du siège du Groupement national interprofessionnel des semences et plants (GNIS) à Paris. 12 d’entre eux avaient commencé une grève de la faim.

 

« Nous produisons de l'alimentation, pas des objets manufacturés »

Le texte prévoit le renforcement des dédommagements civils accordés aux victimes de contrefaçon, notamment par l'allocation au titulaire de droits d'une somme spécifique prenant en considération l'ensemble des profits réalisés par le contrefacteur, c'est-à-dire ses bénéfices et ses économies d'investissements. Dans la version initiale du texte, les paysans qui auraient voulu produire leur propre semence se seraient trouvés "sous la menace constante de poursuites en contrefaçon, saisie, voire destruction, de leurs récoltes", dénonçait mardi la Confédération paysanne dans un communiqué.

"Nous continuerons maintenant à nous battre pour que les droits des paysans d'échanger, ressemer et sélectionner leurs semences soient totalement reconnus", affirme le syndicat.

"Nous produisons de l'alimentation, pas des objets manufacturés ou des appareils électroniques. (...) Nous, on travaille des plantes et des animaux qui sont vivants, on les sélectionne nous-mêmes. Donc si on nous dit qu'on est une contrefaçon des sélections industrielles, on ne peut plus faire notre travail", a expliqué Guy Kastler, responsable de la commission semences au sein de la Confédération paysanne, ajoutant que cette loi cause "énormément d'inquiétudes dans les campagnes".

Repost 0
Published by Franck. - dans divers
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 10:33

Les Editions France Agricole ont réédité dans sa version originale de 1957 "Productivité de l'herbe" d'André Voisin, l'ouvrage de référence mondiale et qu'il est de nouveau disponible à la vente à cette adresse: la galerie verte (site en ligne des éditions de la France Agricole)

 

Repost 0
Published by Franck. - dans divers
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 10:27

Vous trouverez un lien "newsletter" sur les rubriques situées sur la droite et en dessous des rubriques "Catégories", "Archives", "Rechercher".

Après avoir déposé votre adresse email, vous recevre un courriel afin de valider votre inscription.

Par la suite, vous recevrez directement par email les nouveaux articles édités.

Repost 0
Published by Franck. - dans divers
commenter cet article